Conférence sur les eaux minérales: Une conférence captivante par Nicolas Klee.

Dans Culture, mairie

Voici un aperçu de ce que Nicolas Klee, chargé de mission tourisme au parc naturel régional des Monts d’Ardèche a partagé avec le public.

Depuis 4,5 milliards d’années, l’eau est présente sur notre planète, dans un système fermé qui permet de dire que la quantité d’eau n’a pas varié. Elle est le bien le plus précieux, représente 70.3 % de la surface de la terre, 60 % du corps humain, et 3 000 k ms de cours d’eau en Ardèche. Aujourd’hui les Monts d’Ardèche font partis des quelques 4 % de la surface de la terre où l’on peut boire l’eau à la source.
Une eau minérale se distingue des autres eaux destinées à la consommation par sa composition et sa qualité. L’Ardèche est l’un des départements Français le plus riche en eaux minérales. 42 communes possèdent 1 ou plusieurs sources d’eau minérale. Elles se trouvent uniquement sur le socle cristallin (Nord Ardèche). A savoir les eaux minérales ne sont pas en lieu direct avec le volcanisme (5 %). Les eaux minérales des Monts d’Ardèche proviennent des eaux de précipitation qui s’infiltrent, au minimum 10 ans auparavant (pour Vals) depuis le Moyen Âge (pour Arcens) et sont ensuite captées. Comment remontent les eaux ? Soit par charge hydraulique, soit par phénomène thermo-siphon, soit par présence de gaz. A l’émergence la température est comprise entre 10 °C et 17 °C (quelques exceptions : 53° à St Laurent les Bains, 25° à Neyrac les Bains).

La conférence a été suivie par une dégustation des différentes eaux minérales menée par Véronique Bertrand. La soirée s’est terminée par une présentation sur le patrimoine industriel menée par Flore Vigné